Les Éditions Patiño sont une activité de la Fondation Simón I. Patiño

fondationpatino.org

Anthologies bilingues et trilingues de poésie

CHANGEMENT D’AMBIANCE / Panorama de la jeune poésie bolivienne

Sélection, prologue et notes – Juan Carlos Ramiro Quiroga, Benjamín Chávez, Jessica Freudenthal

La poésie latino-américaine du XXe siècle était fortement enracinée dans la terre d’Amérique et centrée sur l’homme: célébration des paysage …

La poésie latino-américaine du XXe siècle était fortement enracinée dans la terre d’Amérique et centrée sur l’homme: célébration des paysages, évocation des grands ancêtres, voix africaines, contestation sociale et engagement politique, ouverture sur le monde, quête de l’identité, tels étaient quelques-uns de ses grands thèmes.

Les jeunes poètes boliviens présents dans cette anthologie ont grandi parmi les gadgets de la société de consommation, drogues comprises, et des avancées technologiques. Leur environnement familier est fait d’écrans de télévision, d’ordinateurs, de téléphones portables: ils ont des blogs, ils mettent leurs poèmes en ligne. Dans le cyberespace, où ils évoluent, chacun est devenu en quelque sorte un électron libre. Le monde kaléidoscopique de l’éphémère dans lequel ils sont nés, comment le vivent-ils?

Les tempéraments sont variés, les réactions aussi. De l’acceptation du monde tel qu’il change à la résignation ou à l’ironie, du jeu verbal pyrotechnique au scepticisme, de l’humour parfois grinçant à l’angoisse, ces jeunes nous parlent: sachons les écouter. Au-delà de la provocation, dans une langue directe, brute, elliptique, allusive, parfois proche du cri, à l’occasion surfant sur le silence, vous les découvrirez sans complexes, parlant de leur corps, de leurs états d’âme, de leur mal-être, de la banalité ou du vide de l’existence quotidienne.

Dans notre monde prétendu de communication et de progrès, n’est-ce pas finalement un sentiment de frustration, d’enfermement et de douloureuse solitude qui se dégage, le plus souvent en sourdine, de ces voix multiples? L’art reflète toujours l’esprit d’une époque: considérons l’image que ces jeunes poètes nous renvoient de la nôtre.

18€ / 24.- CHF
ISBN 978-2-88213-049-5

Poésie panaméenne du XXe siècle

Olver Gilberto De León, Julián Garavito

Panama: vous pensiez que ce n’était que le Canal?
Détrompez-vous: le Panama a ses poètes, mais, il est vrai, complètement inconnus dans le monde francophone: qui, en effet, pourrait citer le nom d’un poète panam …

Panama: vous pensiez que ce n’était que le Canal?
Détrompez-vous: le Panama a ses poètes, mais, il est vrai, complètement inconnus dans le monde francophone: qui, en effet, pourrait citer le nom d’un poète panaméen? Et pourtant le Panama, pays réduit à l’isthme qui porte son nom et coupé en deux par le Canal, a vu fleurir toute une poésie marquée par les particularités de ce lieu de transit international et de son histoire tourmentée.

Si les écrivains panaméens sont plus isolés les uns des autres que ceux des autres pays de l’Amérique latine, cela ne les a pas empêchés de créer, en un siècle, une polyphonie profondément humaine, dominée par quelques thèmes majeurs: la nature, la mer, l’amour, la mort, la pauvreté, la protestation sociale, la nostalgie d’une patrie perdue ou à inventer, la recherche d’une identité, l’ouverture sur le monde…
Une poésie inattendue, surprenante de beauté et qui rejoint l’universel: à découvrir!

18€ / 30.- CHF
ISBN 978-2-88213-041-9

Poésie mexicaine du XXe siècle

Claude Couffon, René Gouédic

Héritiers d’une double culture, hispanique et indienne, les poètes mexicains du xxe siècle ont su développer un art original, ouvert malgré tout aux influences étrangères les plus audacieuses. Surgissant au lendemain …

Héritiers d’une double culture, hispanique et indienne, les poètes mexicains du xxe siècle ont su développer un art original, ouvert malgré tout aux influences étrangères les plus audacieuses. Surgissant au lendemain d’une sanglante révolution justicière, les poètes des années 20 – Xavier Villaurrutia, José Gorostiza… – ne pouvaient que s’attacher au thème de la mort, ressuscité de la tradition par l’actualité. Dans les années 30, la présence au Mexique d’André Breton et Benjamin Péret développa chez les jeunes créateurs comme Octavio Paz le sens mexicain naturel de l’onirisme et de l’introspection. Pourtant, au Mexique, les poètes ne se veulent pas seulement mexicains. Ils entendent s’ouvrir au monde et participer de l’universalité. «L’histoire universelle est aujourd’hui notre tâche commune. Et notre labyrinthe, celui de tous les hommes», affirmait en 1950 Octavio Paz dans son célèbre Labyrinthe de la solitude. Humour et gravité, mysticisme et érotisme, engagement et recherche linguistique apolitique se lient ou s’affrontent dans l’effort lyrique des dernières générations, de la plume de José Emilio Pacheco ou Jaime Sabines à celle de Carmen Boullosa ou Elsa Cross.

21€ / 32.- CHF
ISBN 2-88213-038-4

Poésie bolivienne du XXe siècle

Adolfo Cáceres Romero

Dans le sillage de divers courants esthétiques d’Europe en général et de France en particulier, notamment le Parnasse et le Symbolisme, la poésie bolivienne du XXe siècle d’expression espagnole affirme cep …

Dans le sillage de divers courants esthétiques d’Europe en général et de France en particulier, notamment le Parnasse et le Symbolisme, la poésie bolivienne du XXe siècle d’expression espagnole affirme cependant assez tôt son originalité et rejoint l’universel par ses thèmes et ses résonances propres.

Ame parlant à l’âme, tour à tour vibrante de lyrisme, nimbée de tendresse, fondue dans un accord intime avec la nature, parcourue d’un souffle épique, ou soulevée par la protestation sociale, elle exprime les infinis frémissements de la vie et les vicissitudes de la condition humaine.

Cette grande poésie au visage multiple, entre le rêve et la réalité à l’image d’un pays quasi mythique, était étrangement restée confinée dans ses frontières nationales: grâce à un spécialiste passionné, la voici désormais accessible au public francophone sous la forme d’une anthologie bilingue (texte original espagnol et traduction française de Nicole Priollaud).

«L’ensemble est surprenant, saisissant de beauté, de vérité…
C’est un merveilleux voyage à travers a plus authentique des vocations de l’homme qui nous est ici proposé.»

Claude Couffon

18€ / 27.- CHF
ISBN 2-88213-002-3

Poésie colombienne du XXe siècle

Fernanco Charry Lara

Baignée par deux océans, étagée des touffeurs de l’immense plaine amazonienne aux cimes neigeuses des cordillères, creuset tropical de plusieurs cultures – indigène, européenne et africaine –, la Colombie est un …

Baignée par deux océans, étagée des touffeurs de l’immense plaine amazonienne aux cimes neigeuses des cordillères, creuset tropical de plusieurs cultures – indigène, européenne et africaine –, la Colombie est un pays riche de contrastes, ouvert sur le monde, qui a fortement marqué ses poètes.

Plus que dans d’autres pays d’Amérique latine peut-être, l’innovation littéraire va se heurter ici à la résistance d’une tradition classique fortement ancrée dans la culture nationale. Le XXe siècle verra les tentatives d’une «Avant-garde» en quête de voies nouvelles, l’éclosion de nombreux courants esthétiques et, après l’aventure éphémère du nadaïsme, contestataire et provocateur, un jaillissement lyrique issu de poètes à la recherche de leurs accents propres, en dehors de tout mouvement constitué.

Savante ou populaire, tournée vers le passé ou engagée dans le siècle, fascinée par la mer, la splendeur des terres chaudes, la paresse des grands fleuves, ou intimiste, arrachée à exprimer l’homme dans ses aspirations, ses désillusions ou ses rêves, la poésie colombienne se signale par sa diversité et ses nuances.

Critique averti, à l’écoute attentive des poètes de son pays, Fernando Charry Lara présente ici une palette fastueuse de la Poésie colombienne du XXe siècle.

18€ / 27.- CHF
ISBN 2-88213-013-9

Poésie équatorienne du XXe siècle

Jorge Enrique Adoum

Situé sur la ligne équinoxiale dont il tire son nom, l’Équateur voit confluer toutes les tendances poétiques du monde du conceptisme espagnol au romantisme allemand, du symbolisme français au dadaïsme – né dans …

Situé sur la ligne équinoxiale dont il tire son nom, l’Équateur voit confluer toutes les tendances poétiques du monde du conceptisme espagnol au romantisme allemand, du symbolisme français au dadaïsme – né dans un café zurichois –, en passant par le haïkaï japonais, le réalisme russe, la poésie «prosaïque» nord-américaine…

À l’égal des essayistes et des romanciers latino-américains de ce siècle, les poètes équatoriens, imprégnés de ces multiples influences, ont su les transmuer en d’originales créations: bel exemple de rencontres et de fusions fécondes entre des façons de sentir et des mises en forme dans le creuset mystérieux de la création poétique.

Le lecteur découvrira dans celle anthologie un ample choix de textes dont certains n’ont paru que dans des éditions aujourd’hui épuisées ou difficilement accessibles, et qui, à quelques exceptions près, sont traduits pour la première fois en français.

18€ / 27.- CHF
ISBN 2-88213-002-3

Poésie dominicaine du XXe siècle

Claude Couffon

République Dominicaine: la Hispaniola de Christophe Colomb… Quand il la découvrit, l’île était si belle et si luxuriante que le navigateur des Rois Catholiques crut aborder au paradis terrestre.

Dep …

République Dominicaine: la Hispaniola de Christophe Colomb… Quand il la découvrit, l’île était si belle et si luxuriante que le navigateur des Rois Catholiques crut aborder au paradis terrestre.

Depuis, ce paradis s’est souvent transformé en enfer avec, en particulier, l’apparition de l’esclavage et, après l’Indépendance, des crises politiques engendrant de terribles dictatures et l’intervention étrangère. Pourtant, sur cette terre solaire où l’avenir reste à créer, des poètes, de merveilleux poètes élaborent dans le silence et l’indifférence du monde une œuvre que les privilégiés qui la lisent n’oublient plus.

Cette poésie, qui sait descendre au plus intime de l’être humain métissé par l’Histoire et s’interroger sur les grands problèmes existentiels, reflète souvent l’essence même des hommes et des femmes du pays qui la crée: une généreuse fraternité.

21€ / 32.- CHF
ISBN 2-88213-024-4

Poésie argentine du XXe siècle

Horacio Salas

Etendue le long de ses grands fleuves, immense, étrange et familière, sauvage et profondément citadine, tantôt violente comme les vents de la pampa ou parcourue par les échos nostalgiques, au loin, d’un bandonéo …

Etendue le long de ses grands fleuves, immense, étrange et familière, sauvage et profondément citadine, tantôt violente comme les vents de la pampa ou parcourue par les échos nostalgiques, au loin, d’un bandonéon, une certaine Argentine hante notre imaginaire européen. Des vastes estancias à l’Océan, comme sur les trottoirs de Buenos Aires, nous la peuplons de pionniers et de gauchos, de caudillos, ou de séducteurs entonnant sur un air de tango les refrains éternels d’un certain Monsieur Gardel.

Mais, au-delà des clichés, l’Argentine fait entendre des voix multiples, fières, émouvantes ou gouailleuses, sereines ou révoltées, celles de ses poètes, témoins d’un siècle d’histoire et de vie quotidienne transmué sous nos yeux par la magie du verbe.

Ce vingtième siècle, commencé dans la liesse et les fanfares des festivités d’un Centenaire – celui de la révolution de Mai 1810, prélude à Indépendance –, a vu les courants poétiques se succéder ou se croiser, comme ailleurs sur toute l’étendue du continent sud-américain, du modernisme à l’explosion des avant-gardes, il est cependant une poésie argentine qui ne ressemble à aucune autre, marquée au coin de l’espérance ou de la douleur de l’exil, une poésie qui se parle plus qu’elle ne se récite, pour le bonheur d’une conversation qui sera aussi une découverte.

Épuisé
ISBN 2-88213-023-6

Poésie uruguayenne du XXe siècle

Marilyne-Armande Renard

Situé entre deux grands pays – le Brésil et l’Argentine -, l’Uruguay s’est très tôt ouvert culturellement sur le monde pour garantir son originalité. Face à l’Atlantique, Montevideo a vu …

Situé entre deux grands pays – le Brésil et l’Argentine -, l’Uruguay s’est très tôt ouvert culturellement sur le monde pour garantir son originalité. Face à l’Atlantique, Montevideo a vu déferler, au fil du temps, les modes et les influences de toute nature qui sont venues se fondre et se mêler intimement à une présence discrète de l’Uruguay profond, pour donner finalement naissance à cette «orientalité», à ce ton mesuré si caractéristique de sa littérature.

Dès l’aube du XXe siècle, dans un pays en plein développement où la femme prend sa place dans la vie sociale et économique, de nombreuses poétesses affirment leurs personnalités aussi diverses qu’attachantes. Leurs voix s’unissant à celles des autres poètes, c’est une polyphonie d’une étonnante richesse de thèmes et de tons que le lecteur découvrira en s’aventurant sur le territoire poétique de la «République orientale au fleuve vaste comme la mer»

21€ / 32.- CHF
ISBN 2-88213-026-0

Poésie cubaine du XXe siècle

Claude Couffon

Le 22 décembre 1898, Cuba, dernière colonie espagnole d’Amerique, obtenait son indépendance. Son artisan en avait été l’un de ses plus grands poètes, José Martí, tué au combat. Depuis cette date, une histo …

Le 22 décembre 1898, Cuba, dernière colonie espagnole d’Amerique, obtenait son indépendance. Son artisan en avait été l’un de ses plus grands poètes, José Martí, tué au combat. Depuis cette date, une histoire agitée, marquée surtout par des régimes de dictature et, depuis 1959, par la Révolution, n’a cessé de passionner et parfois d’opposer les poètes de l’Ile, qui se sentent tous profondément cubains. Dans quelle mesure cette poésie, qu’elle se veuille pure, sociale, engagée, intimiste ou collectiviste, révolutionnaire ou d’opposition, reflète-t-elle en la magnifiant toute l’Histoire nationale? C’est la question que nous avons posée et tenté de résoudre en constituant cette Anthologie bilingue d’une des poésies les plus riches du monde.

Claude Couffon

24€ / 36.- CHF
ISBN 2-88213-025-2

Poésie costaricienne du XXe siècle

Carlos Cortés

Pays de volcans et de vallées luxuriantes noyées dans la brume tropicale, baigné par la mer des Caraïbes et l’océan Pacifique, entre le Nicaragua et le Panama, le Costa Rica est sans doute plus connu pour son ca …

Pays de volcans et de vallées luxuriantes noyées dans la brume tropicale, baigné par la mer des Caraïbes et l’océan Pacifique, entre le Nicaragua et le Panama, le Costa Rica est sans doute plus connu pour son café que pour sa poésie. Et pourtant, la poésie costaricienne existe, discrète, attachante, originale, multiple.

Longtemps repliés sur eux-mêmes, au sein d’une société consensuelle redoutant les conflits et les mises en question, les poètes costariciens se sont débattus entre les préoccupations individuelles, le désir de transcendance et la recherche du sens profond de l’existence.

Preuve en est cette anthologie, qui va de l’intimité et de la solitude nostalgique à la solidarité, en passant par le dialogue avec l’âme du monde, l’amour, la tendresse, la rébellion, et que marque l’extraordinaire vigueur de grandes voix féminines qui ont osé depuis un demi-siècle ouvrir la boîte de Pandore et rompre un pesant silence social.

21€ / 32.- CHF
ISBN 2-88213-027-9

Poésie hondurienne du XXe siècle

Claude Couffon

Pays de montagne, de pins et de mer, ouvert à la fois sur l’Atlantique et sur le Pacifique, voisinant avec le Nicaragua, le Salvadore et le Guatemala, le Honduras est indépendant depuis 1839.

Son histoire …

Pays de montagne, de pins et de mer, ouvert à la fois sur l’Atlantique et sur le Pacifique, voisinant avec le Nicaragua, le Salvadore et le Guatemala, le Honduras est indépendant depuis 1839.

Son histoire, si elle eut ses héros comme Francisco Morazán, le Bolívar de l’Amérique centrale, a connu jusqu’à nos jours bien des vicissitudes qui se reflètent souvent dans sa poésie. «La majeure partie des mouvements littéraires honduriens est placée sous le signe du pessimisme et du fatalisme», a écrit l’un de ses plus grands poêtes, Roberto Sosa. Et pourtant, quelle richesse, quelle diversité, quelle magie dans cette lyrique profondément humaine où se côtoient, avec leurs problèmes collectifs on individuels, les populations métisse, indienne, blanche et noire! Et sur les grands thèmes universels – la mémoire, l’amour, le combat, la solitude, le rêve, Dieu, la mort… –, ces voix si variées apportent la vision originale dun pays fascinant où tous ont en commun un sens profond de la nature et de la vie et un attachement sans faille aux vérités essentielles de l’homme.

Claude Couffon

18€ / 27.- CHF
ISBN 2-88213-028-7

Poésie guatémaltèque du XXe siècle

Olver Gilberto de León / José Mejía

Guatemala: splendeur de la nature, horreur de l’histoire. Et une grande poésie!

Les poètes guatémaltèques surprennent, en effet, par la diversité et la qualité de leur création tout au long du siècle. Plo …

Guatemala: splendeur de la nature, horreur de l’histoire. Et une grande poésie!

Les poètes guatémaltèques surprennent, en effet, par la diversité et la qualité de leur création tout au long du siècle. Plongeant leurs racines dans la mémoire collective d’un passé précolombien fascinant, inspirés par un sens profond de la nature, ils évoquent, au gré d’une histoire tragique, la douleur de l’exil, s’élèvent contre la violence et l’injustice sociale, chantent l’amour, la tendresse, la nostalgie, s’interrogent sur la vie et la mort, rejoignant ainsi les thèmes fondamentaux de la poésie universelle.

Avant et après Asturias et Cardoza y Aragón, combien de voix à découvrir ici pour ne plus les oublier! Arango, si intimement lié au monde rural, Villatoro, laconique, proche du cri et du silence, Francisco Méndez, éblouissant d’images, Antonio Brañas, entre subtilité et questionnement métaphysique, Manuel José Arce, à l’humour critique, et, juste retour des choses, des poètes d’origine maya s’exprimant en espagnol, tels Luis de Lion et Humberto Ak’abal…

C’est toute la richesse d’une lyrique émouvante et largement méconnue qui est ici révélée.

21€ / 32.- CHF
ISBN 2-88213-029-5

Poésie péruvienne du XXe siècle

Claude Couffon

Pays conquis en 1532 par Francisco Pizarre mais où subsistent les plus beaux vestiges des civilisations préhispaniques (Cuzco, Machu Picchu, Nazca…), le Pérou élève ses principales villes sur les terres bordées …

Pays conquis en 1532 par Francisco Pizarre mais où subsistent les plus beaux vestiges des civilisations préhispaniques (Cuzco, Machu Picchu, Nazca…), le Pérou élève ses principales villes sur les terres bordées par le Pacifique ou dans les vallées des hautes montagnes andines.

Isolée par la géographie, sa poésie a pourtant su assimiler les principaux courants novateurs européens et les fondre avec sa profonde originalité autochtone pour constituer l’un des plus beaux fleurons de l’expression lyrique latino-américaine. Car ses représentants sont souvent des voyageurs vigilants auxquels l’exil politique ou volontaire a permis de capter de fertiles influences. Dès les années 1920, César Vallejo intégra à la poésie universelle des chefs-d’oeuvre qui le rangent parmi les grands poètes de notre siècle. Le surréalisme inspira ses contemporains et ses successeurs et incita même l’un d’eux, César Moro, à écrire en français. La quête de l’identité, dans cette nation très métissée, demeure également une source constante. Contestataire avec le mouvement Hora Zero, la création moderne a vu surgir de nombreuses voix féminines qui osent enfin révéler leurs problèmes intimes et qui apportent notamment à l’érotisme poétique des œuvres fortes et d’une passionnante authenticité.

24€ / 36.- CHF
ISBN 2-88213-030-9

Poésie nicaraguayenne du XXe siècle

Gloriantonia Henríquez

Situé au coeur de l’Amérique centrale, point de rencontre des grandes cultures indigènes qui montèrent du Sud et descendirent du Nord, le Nicaragua semble un pays particulièrement touché par la grâce et la force …

Situé au coeur de l’Amérique centrale, point de rencontre des grandes cultures indigènes qui montèrent du Sud et descendirent du Nord, le Nicaragua semble un pays particulièrement touché par la grâce et la force de la poésie. Ici, les poètes, hommes et femmes, souvent en résonance les uns avec les autres, chantent leur «terre de lacs et de volcans», puisent dans son histoire, explorent sa réalité politique et sociale, subliment leur univers.

Cette anthologie se veut le reflet de toute une succession d’auteurs, d’oeuvres et de thèmes dont le lignage poétique remonte à Rubén Darío, figure clé du modernisme hispano-américain, et se prolonge tout au long du XXe siècle en une riche polyphonie.

Le lecteur trouvera ici l’expression d’une magnifique symbiose des caractères hispanique, américain, africain et européen qui, de par sa nature, tend à l’universel.

21€ / 32.- CHF
ISBN 2-88213-033-3

Poésie salvadorienne du XXe siècle

Maria Poumier

Roque Dalton est reconnu par toute l’Amérique espagnole comme le meilleur représentant de l’engagement associé à l’humour et à la profondeur. (Ne se plaisait-il pas à dire que le manque de sérieux, q …

Roque Dalton est reconnu par toute l’Amérique espagnole comme le meilleur représentant de l’engagement associé à l’humour et à la profondeur. (Ne se plaisait-il pas à dire que le manque de sérieux, qui est frère du manque d’humour, était dans son pays quelque chose de très sérieux ?) Mais si son nom est le premier qui vient à l’esprit quand on pense à la poésie salvadorienne, il ne faut pas oublier qu’il s’inscrit dans une vigoureuse tradition où de grandes figures ont formé, avant lui, la conscience nationale, tels Francisco Gavidia et Alberto Masferrer, et que d’autres voix, diverses et attachantes comme celles de Raúl Contreras, Claudia Lars, Ítalo López Vallecillos et Hugo Lindo, ont préparé avec lui, par leur souffle poétique, l’éclosion des années 1960-1970.

Actuellement, un poète se détache et surprend par son classicisme: David Escobar Galindo. Mais il n’étouffe nullement les nombreux talents qui s’expriment. Tous, hommes ou femmes, expatriés ou en exercice dans les institutions culturelles de leur pays, ou encore confinés dans des fonctions plus modestes, contribuent par le dialogue littéraire à fortifier une pensée collective en plein essor. Thèmes et styles participent de courants internationaux ; mais, dans les profondeurs de l’âme salvadorienne, la recherche de la «patrie exacte» se poursuit, selon les tonalités propres à chacun.

21€ / 32.- CHF
ISBN 2-88213-037-6

Poésie vénézuélienne du XXe siècle

Diana Lichy

Découvert par Christophe Colomb, baptisé par Amérigo Vespucci, libéré par Simon Bolivar, chanté par tous: pays de douceur et de magnificence, terre touchée par la grâce…, le Venezuela tient une place à part dans l’his …

Découvert par Christophe Colomb, baptisé par Amérigo Vespucci, libéré par Simon Bolivar, chanté par tous: pays de douceur et de magnificence, terre touchée par la grâce…, le Venezuela tient une place à part dans l’histoire et la légende du continent sud-américain. Délaissé par les conquistadors, il a été rattrapé par la manne du pétrole et a connu des années de développement fulgurant.

Cette modernité «à l’américaine» n’a pas empêché ses poètes d’entretenir une relation fusionnelle avec une nature exubérante, omniprésente. De la lumière tropicale de la mer des Caraïbes aux plaines dévorées de soleil des llanos et jusqu’aux profondeurs mystérieuses de la forêt, les paysages imprègnent l’imaginaire vénézuélien, dans lequel se mêlent, entre autres, la mémoire du lointain passé indigène, une sensibilité africaine empreinte de sensualité et la vivante tradition culturelle de l’Espagne.

Transmués par la vertu de la poésie, ces divers éléments donnent naissance, en une grande variété de formes, à une polyphonie d’une singulière richesse de thèmes et de tons, allant de l’évocation d’une nature mythique encore proche des origines, au témoignage de voix féminines attachantes et à une parole urbaine plus contemporaine, souvent préoccupée du quotidien et pénétrée par le doute et l’angoisse.

Dans ce panorama de tout un siècle, les poètes vénézuéliens nous disent leurs rêves, leurs élans, leurs colères, leur nostalgie, leur ferveur…

21€ / 32.- CHF
ISBN 2-88213-037-6

Poésie quechua en Bolivie

Les Andes. Quelque quatre cent cinquante ans après Francisco Pizarro et ses mercenaires, après l’exécution de l’Inca Atawallpa à Cajamarca, après l’effondrement brutal de l’Empire du Soleil et …

Les Andes. Quelque quatre cent cinquante ans après Francisco Pizarro et ses mercenaires, après l’exécution de l’Inca Atawallpa à Cajamarca, après l’effondrement brutal de l’Empire du Soleil et le cataclysme de la Conquête… Sur l’altiplano nostalgique et dans les vallées au creux des cordillères, entre soleil, vents et nuages, les Indiens Quechuas, repliés dans le secret de leurs communautés, continuent à défendre jalousement leur identité.Décimés, pillés, christianisés de force, exilés dans leur propre univers, ils ont pourtant réussi à préserver un trésor immatériel mais inestimable, leur langue, et, à travers elle, leurs chants, leurs croyances et leurs rites, mémoire d’un temps aboli.

Du XVIe siècle à nos jours, la tradition poétique quechua, plongeant ses racines dans les pratiques de la société inca, perpétue, en dépit d’un inévitable métissage, une vision du monde particulière et un ensemble de valeurs originales, mais de plus en plus menacées par la modernité.

Des chants liturgiques à la lyrique amoureuse en passant par les couplets populaires, sur la trame des coutumes et des sentiments de tout un peuple, s’expriment ici la richesse et l’originalité d’une culture pluriséculaire.

22€ / 33.- CHF
ISBN 2-88213-014-7

Poésie guarani

R. Bareiro Saguier, C. Villagra Marsal

Des textes mythologiques issus de la tradition orale à la poésie lettrée en passant par l’expression populaire, cette anthologie reflète une part de la sensibilité du peuple guarani qui occupait, à l’époqu …

Des textes mythologiques issus de la tradition orale à la poésie lettrée en passant par l’expression populaire, cette anthologie reflète une part de la sensibilité du peuple guarani qui occupait, à l’époque de la conquête espagnole et portugaise, la presque totalité des basses terres de l’Amérique du Sud.

Si l’irruption des Européens au XXe siècle a constitué un véritable cataclysme pour les peuples amérindiens qui se sont vus exilés sur leur propre terre quand ils n’ont pas été exterminés en cas de résistance, les Guarani, quant à eux, ont connu dans la «Province géante des Indes», le Paraguay, une situation quelque peu différente.

Marginalisés, certes, coupés de leurs racines d’hommes de la forêt, mais intégrés durant un siècle et demi dans les «réductions» jésuites ou se mêlant aux nouveaux venus par un intense métissage, ils ont marqué le Paraguay par leur langue, leur vision du monde et leur sensibilité.

15€ / 22.- CHF
ISBN 2-88213-032-5

Poésie chilienne du XXe siècle

Luis Iñigo-Madrigal

Etiré du Pérou à la Terre de Feu sur plus de quatre mille kilomètres, adossé à la cordillère de la Côte et à celle des Andes, ouvert sur l’immensité du Pacifique, le Chili verra surgir, tout au long du XXe siècle, une …

Etiré du Pérou à la Terre de Feu sur plus de quatre mille kilomètres, adossé à la cordillère de la Côte et à celle des Andes, ouvert sur l’immensité du Pacifique, le Chili verra surgir, tout au long du XXe siècle, une extraordinaire floraison de poètes : Gabriela Mistral, poète de la maternité et de l’enfance, chantre de la nature américaine,Vicente Huidobro, «le poète est un petit dieu», au coeur des courants esthétiques européens, Pablo de Rokha, truculent, torrentiel et provocateur, l’immense Pablo Neruda, Rosamel del Valle, Humberto Díaz Casanueva, dans le sillage du surréalisme orphique, Gonzalo Rojas, témoin de son peuple et de son temps, Nicanor Parra, rebelle, subversif et qui, maniant à la fois l’humour noir, l’ironie et le prosaïsme, ouvre la voie à l’«antipoésie»… Dès lors, avec, entre autres, un Enrique Lihn, critique acerbe et en même temps plein de tendresse humaine, ou un Jorge Teillier, à la fi bre écologique, nostalgique de l’enfance perdue, la lyrique chilienne se fraie de nouveaux chemins pour notre plus grand bonheur.

21€ / 32.- CHF
ISBN 2-88213-039-2

Poésie aymara

Félix Layme, Xavier Albó

Le haut plateau andin, voué au plein jour brûlant et aux nuits glaciales ; au nord, le lac Titicaca, au sud le désert de sel d’Uyuni ; à l’est et à l’ouest, les cordillères : tel est le domaine des Aymara, à cheval su …

Le haut plateau andin, voué au plein jour brûlant et aux nuits glaciales ; au nord, le lac Titicaca, au sud le désert de sel d’Uyuni ; à l’est et à l’ouest, les cordillères : tel est le domaine des Aymara, à cheval sur trois frontières, Bolivie, Pérou et Chili. Dans ce paysage austère et grandiose où la présence des puissances qui dépassent l’homme est palpable, les Aymara, peuple originaire, vivent en symbiose, mais aussi en lutte, avec une nature qu’ils ont su se concilier au fil du temps par leur ténacité, leur intelligence et leur sens des réalités les plus concrètes.

Dans leur poésie, surprenante de fraîcheur et de spontanéité, montagnes tutélaires, lacs, lagunes et cours d’eau, lamas, vigognes, alpacas et condors, oiseaux familiers, plantes et fleurs, astres, grêle, neige et foudre sont omniprésents. Des chants rituels, invocations aux esprits de la nature ou à la terre nourricière, jusqu’à la lyrique amoureuse, en passant par des couplets enjoués ou railleurs, lestes à l’occasion, souvent pleins d’humour, les Aymara, parfois nostalgiques d’un lointain passé, se prennent aussi à rêver de l’avenir.

En nous révélant cette attachante poésie, Xavier Albó et Félix Layme nous donnent accès à ce peuple méconnu, qui manifeste, entre tradition et évolution, une forte conscience identitaire, une grande cohésion et une fidélité remarquable à ses valeurs.

18€ / 30.- CHF
ISBN 978-2-88213-043-3

Les traces du jour et de la nuit

Humberto Ak’abal

Humberto Ak’abal, indien maya-kiché du Guatemala, nous ouvre, dans cette anthologie personnelle, l’accès à un monde de visions éblouies et de profondes résonances.

Confluence entre passé et présent, entre rêve …

Humberto Ak’abal, indien maya-kiché du Guatemala, nous ouvre, dans cette anthologie personnelle, l’accès à un monde de visions éblouies et de profondes résonances.

Confluence entre passé et présent, entre rêve et réalité, ses poèmes sont une remontée aux sources d’une enfance blessée, mais finalement retrouvée à travers le souvenir : le poète évoque son village natal, lieu quasi mythique immergé dans un temps immémorial, au sein d’une nature enchantée, peuplée d’oiseaux, où il s’imagine jaguar parlant « avec le soleil », jouant « avec la lune » ou épervier « les jours de bruine ensoleillée ». En opposition à ce monde empreint de l’héritage et de la sagesse des ancêtres, la grande ville, pleine d’agitation et de bruit, dans un flot de lumières artificielles, n’offre qu’anonymat, solitude et isolement.

La simplicité de la poésie d’Ak’abal n’a d’égal que sa force et sa concision, qui n’est pas sans rappeler le haïku, mais dont il invente à chaque fois la forme. En quelques touches, Ak’abal esquisse un paysage, évoque une atmosphère, dévoile un état d’âme, exprime une pensée, avec humour ou ironie. Abordant les thèmes éternels de la poésie, il dit l’amour, comblé ou frustré, la joie, la tristesse, la nostalgie, le désespoir, la révolte, l’espérance…

« Ces quelques vers / sont le regard d’un enfant / dans les paroles d’un homme » : on ne saurait résumer plus lucidement cette poésie profondément émouvante et qui rejoint l’universel à travers le vécu le plus quotidien. La variété des thèmes, la qualité de l’imaginaire, l’originalité du ton et de la forme, le pouvoir d’évocation de ses poèmes font d’Humberto Ak’abal une voix originale, unique, reconnaissable entre toutes et que l’on n’oubliera pas.

18€ / 30.- CHF
ISBN 978-2-88213-044-0